Articles

élection présidentielle 2017 » Sociologie électorale

Terra Nova, la gauche et les ouvriers

Terra Nova, la gauche et les ouvriers

Un pavé dans la marre. En publiant « Gauche : quelle majorité électorale pour 2012« , le think tank Terra Nova imaginait-il se retrouver sous les feux de la polémique ? Les auteurs de l’essai partent d’un constat pourtant simple, objectif… mais dérangeant : les ouvriers, traditionnellement acquis à la gauche votent de plus en plus à droite et, au fil des ans, l’avantage en faveur du camp « progressiste » (comprendre la gauche dans l’esprit des auteurs de l’essai) … Read entire article »

Filed under: 2012, Sociologie électorale

Retour sur la participation électorale en 2007

Chaque élection réserve traditionnellement son lot de surprises. Les rendez-vous électoraux du printemps 2007 n’ont pas échappé à cette règle, la participation à la présidentielle ayant atteint un niveau exceptionnel, suivie d’une abstention record aux législatives de juin. L’INSEE a récemment apporté sur cette importante séquence électorale un nouvel éclairage particulièrement intéressant dans le cadre de ses enquêtes régulières sur la participation électorale. Des enseignements à méditer à l’approche des élections municipales ! Cette enquête INSEE, reconduite pour les élections municipales des 9 et 16 mars prochains, à le mérite de mettre en lumière plusieurs ressorts de la participation électorale. La probabilité de se rendre aux urnes dépend en effet de plusieurs facteurs, parmi lesquels les caractéristiques socio-démographiques, professionnelles et culturelles des individus figurent en bonne place. … Read entire article »

Filed under: Elections (France), Sociologie électorale

Abstention aux législatives : la conjoncture politique n’explique pas tout

Nous reproduisons ici, avec l’autorisation de son auteur, une analyse de Frédéric Dabi, Directeur du Département Opinion publique de l’Ifop, publiée le 16 juin 2007 dans le quotidien L’Humanité. Le spectaculaire décalage observé entre la très forte participation aux deux tours du dernier scrutin présidentiel et le record d’abstention enregistré le 10 juin, lors du premier tour des élections législatives ne saurait être complètement expliqué par la proximité entre ces échéances électorales. Certes, la conjonction de l’instauration du quinquennat et de l’inversion du calendrier électoral de 2002 a de facto transformé le scrutin législatif en une élection de confirmation ou de ratification de l’élection présidentielle, ce qui conduit inévitablement à un déficit d’intérêt pour ce scrutin. … Read entire article »

Filed under: Elections (France), Sociologie électorale, Sondages

UMP, la nécessaire reconquête de l’Ouest

Nous reproduisons ici, avec l’autorisation de son auteur, une analyse de Jérôme Fourquet, Directeur-adjoint du Département Opinion publique de l’Ifop, publiée le 6 juin 2006 sur le site Internet Ifop 2007. Un grille d’analyse rétrospectivement utile suite au rebond de la gauche au second tour des élections législatives. Le positionnement adopté par Nicolas Sarkozy et les thématiques défendues pendant la campagne lui ont permis de capter en deux temps l’électorat du FN au premier et au second tour. Le ton nouveau et l’insistance sur les questions d’insécurité, d’immigration et d’assistanat ont également rendu possible le ralliement d’électeurs populaires traditionnellement proches de la gauche. L’ensemble de ces mouvements se sont traduits par un phénomène de basculement géographique puisque le candidat de l’UMP a fortement progressé dans la France du Nord-Est et … Read entire article »

Filed under: Sociologie électorale, Sondages

Enquête post-élection présidentielle : premiers résultats

Election-presidentielle.fr, en association avec le site Science-politique.fr, a réalisé du 6 au 14 mai 2007 une enquête post-électorale auprès de 1466 internautes inscrits sur les listes électorales. Les données collectées grâce à cette étude inédite feront l’objet d’une analyse approfondie dont les résultats seront rendus publics dans quelques mois. En attendant et pour faire patienter les plus pressés, nous vous présentons ci-après de premiers résultats en menant une comparaison des électorats respectifs de Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy au second tour de l’élection présidentielle. Nicolas Sarkozy : un électorat satisfait de sa situation personnelle et optimiste pour les mois à venir. Les premières questions de notre enquête portaient sur la situation personnelle des internautes. Comment jugent-ils la vie qu’ils mènent ? Quel regard portent-ils sur leur situation financière ? Premiers éléments de réponse. … Read entire article »

Filed under: Elections (France), Sociologie électorale, Sondages

Les ressorts du vote Bayrou chez les internautes

La dynamique de campagne dont bénéficie le président de l’UDF contrarie la perspective d’un duel final opposant Ségolène Royal à Nicolas Sarkozy. Afin de comprendre le « phénomène Bayrou », nous avons demandé aux membres de notre panel « Objectif 2007″ ayant l’intention de voter pour lui de nous exposer les raisons de leur choix. Au total, 242 personnes nous ont répondu à l’occasion de notre enquête mensuelle réalisée du 1er au 7 mars. L’analyse de leurs verbatims apporte un éclairage pour le moins original sur le vote Bayrou chez les internautes. Les « héritiers » du général du Gaulle présentent fréquemment l’élection présidentielle comme la rencontre d’un homme avec le peuple français, le premier se devant de dépaser les clivages partisans structurant traditionnellement la vie politique française. Sur ce point, les motivations du vote Bayrou … Read entire article »

Filed under: Elections (France), Sociologie électorale

Analyse des électorats potentiels de Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy

La deuxième vague d’enquête du Baromètre Politique Français CEVIPOF-Ministère de l’Intérieur réalisée par l’Ifop du 11 au 26 septembre 2006 apporte un éclairage inédit sur la strcuture des électorats potentiels de Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy. En guide de préalable, on insistera à nouveau sur l’originalité de ce dispositif d’enquête puisque près de 5600 interviews sont réalisées lors de chaque vague d’enquête, soit un volume garantissant des analyses tout à fait fiables par segments socio-démographiques (les hommes, les femmes, les jeunes, les personnes âgées, les cadres, les ouvriers, etc.) et par catégories politiques (les sympathisants du Parti socialistes, ceux de l’UDF, etc.). A titre de compraison, les enquêtes quantitatives régulièrement publiées dans la presse ne sont réalisées qu’auprès d’échantillons de 950 à 1000 individus (850 personnes pour les intentions de … Read entire article »

Filed under: Elections (France), Sociologie électorale, Sondages