Articles

élection présidentielle 2017 » Elections (France), Sondages » Le Panel Electoral Français (CEVIPOF)

Le Panel Electoral Français (CEVIPOF)

logo_cevipof_ministereint.jpgDans le prolongement du « Baromètre Politique Français » le Cevipof (Centre de Recherches Politiques de Sciences Po) a réalisé, avec le soutien du Ministère de l’Intérieur et le concours de l’Ifop, une série d’enquêtes portant sur des échantillons de grande taille, représentatifs d’électeurs inscrits et qui sélectionnés par quotas.

L’objectif de cet outil est de comprendre à la fois les logiques individuelles de formation des choix électoraux et les dynamiques d’influence s’exerçant pendant une campagne électorale. Les réponses obtenues seront analysées par l’équipe de chercheurs du CEVIPOF grâce aux renseignements recueillis sur le profil démographique, économique, socioculturel et politique des personnes interrogées.

Le CEVIPOF a distingué trois temps forts dans le protocole d’enquête pise en oeuvre :

- Une enquête pré-présidentielle, qui s’est déroulée avant le premier tour de l’élection présidentielle, du 29 mars au 21 avril 2007, auprès de 4 000 personnes interrogées en face-à-face à leur domicile. Elle a couvert notamment les thèmes suivants : les enjeux, les images des candidats, les dynamiques de la campagne et son suivi dans les médias, les décisions de participation et les intentions de vote (leur fermeté, les marges d’hésitations). Un  »panel » constitué à partir de cette enquête pré-présidentielle, privilégie l’étude diachronique.

- Une réinterrogation à plusieurs reprises par téléphone du panel constitué à l’occasion de l’enquête pré-présidentielle : entre les deux tours présidentiels, après le second tour présidentiel et après le second tour des élections législatives.

Une « enquête post-électorale présidentielle 2007 », indépendante du panel, dans la tradition des enquêtes post-électorales du CEVIPOF. Réalisée auprès d’un échantillon représentatif des électeurs inscrits de 4 000 personnes, elle permet des comparaisons avec les études post-électorales menées depuis 1978. Il sera notamment possible de comprendre, d’une part les logiques structurelles du comportement électoral sur le long terme, d’autre part des phénomènes sur le court terme liés à la conjoncture politique.

 

Les données ainsi collectées permettent à la France de disposer d’un outil d’analyse particulièrement performant et compétitif sur la scène scientifique internationale. Comme pour le Baromètre Politique Français, les données sont rendues publiques sur les sites du CEVIPOF et du Ministère de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire.

Yves-Marie Cann  (195 Posts)


Catégories: Elections (France), Sondages

Comments are closed.