Articles

élection présidentielle 2017 » Billets d'humeur » Populaires les primaires présidentielles ?

Populaires les primaires présidentielles ?

La belle entreprise… il aura suffit d’une tribune signée Arnaud Montebourg et opportunément relayée par le Nouvel Observateur pour que la machine s’emballe. Encore bercée par la torpeur estivale, la France politique s’est soudainement réveillée pour un débat d’une grande importance.

Il faut dire que le terrain avait bien été préparé, l’action de lobbying rondement bien menée par la Fondation Terra Nova. Un voyage en Amérique pour conclure aux grands bienfaits d’un tel processus outre-Atlantique et à l’impérieuse nécessité de s’en inspirer ici. Puis à coup de sondage offert par Opinion Way et publié par le Nouvel Observateur (encore eux) où l’on apprenait (oh surprise!) que 76% des Français seraient favorables à un tel mécanisme. Pensez-vous : 4,7 à 5,4 millions d’électeurs potentiels nous écrivait alors Opinion Way. Vous admirerez au passage la précision des chiffres, à 100.000 électeurs près pour moins de 400 sympathisants de gauche interrogés. Passons.

L’appel devenait inévitable. Ils l’ont fait.

L’objectif : 100.000 signataires.

Premiers résultats : 4.000 signatures en deux jours. 4% de l’objectif. Quel enthousiasme !

Populaires les primaires  ?

Yves-Marie Cann  (63 Posts)

Fondateur et animateur du site. Directeur des études politiques chez Elabe, cabinet d'études et de conseil indépendant. Auparavant directeur-adjoint du Pôle Opinion-Corporate de l'Institut CSA, après sept années passées au Département Opinion et Stratégies d'entreprise de l'Ifop. Les articles publiés ici n'engagent que leur auteur.


Catégories: Billets d'humeur · Tags: , , , , ,

2 Responses to "Populaires les primaires présidentielles ?"

  1. Je crois personnellement que les primaires sont quelques choses à réserver pour les élections à un tour comme aux USA.

    Certes on peut se poser la question pour les deux partis majoritaires en France, le PS et l’UMP. Ceci dit 2007 l’a bien montré, ce n’est pas le candidat le plus populaire au sein des militants de son parti qui a forcément le plus de chances de gagner l’élection.

    Les dirigeants des partis devraient, même si c’est bien utopique, laisser leur ego de côté et choisir objectivement celui qui aurait le plus la posture et les atouts pour devenir président !

  2. Zubov dit :

    весьма интересно.