Articles

élection présidentielle 2017 » 2012, Sondages, Sondages » Le rapport de force politique à deux ans de l’élection présidentielle de 2012

Le rapport de force politique à deux ans de l’élection présidentielle de 2012

Moins de deux années nous séparent désormais du premier tour de l’élection présidentielle de 2012. Le scrutin, encore éloigné d’un point de vue strictement calendaire, n’en est pas moins très présents dans de nombreux esprits. En témoigne l’enquête réalisée par l’Ifop pour La Lettre de l’opinion et dans laquelle étaient testées, à droite, à la fois les candidatures de Nicolas Sarkozy, de Dominique de Villepin, de Jean-Louis Borloo et de Nicolas Dupont-Aignan.

Les principaux enseignements de cette enquête sont multiples :

- D’abord, dans cette configuration (celle retenue par l’Ifop et La Lettre de l’Opinion), Nicolas Sarkozy et Martine Aubry feraient jeu égal au 1er tour avec chacun 25% d’intentions de vote.

- Ensuite, la candidature de Jean-Louis Borloo ne connaît pas un franc succès. Alors que de nombreux commentaires fleurissent depuis quelques semaines sur l’opportunité d’une candidature du président du Parti radical pour séduire l’électorat centriste et écologiste, ce dernier n’obtiendrait que 3% des suffrages – dont seulement 6% des sympathisants des Verts, 3% des électeurs de François Bayrou de 2007, 2% chez les 18-24 ans, 1% parmi les ouvriers et 1% chez les électeurs UMP et Nouveau Centre de 2009. (…) Aujourd’hui encore, l’opinion publique l’associe sans doute trop à l’exécutif actuel pour y trouver une alternative crédible et y déceler un projet cohérent en dehors de l’UMP dont il est par ailleurs l’un des vice-présidents.  En outre, cet espace politique du Centre est déjà bien préempté par les candidatures de Cécile Duflot (8%), François Bayrou (7%) et Dominique de Villepin (7%),

- Enfin, la candidature de Marine Le Pen atteindrait, avec 13% d’intentions de vote, un score inégalé dans l’ensemble des autres mesures présidentielles et bien supérieur à ceux obtenus par son père dans les sondages à deux ans des scrutins de 1988, 1995, 2002 et 2007. Aujourd’hui, la fille du fondateur du Front national est en position de force aussi bien dans la bataille interne au FN dans la perspective du Congrès de janvier 2011 qu’auprès de l’opinion publique. La parenthèse des élections régionales ne semble pas refermée et la conseillère régionale du Nord-Pas-de-Calais surfe sur la forte déception d’une partie de l’électorat de Nicolas Sarkozy de 2007 : monde rural, catégories populaires, classes moyennes, jeunes et personnes âgées, … Elle obtiendrait 15% chez les 18-24 ans, 18% parmi les 50-64 ans, 27% chez les employés, 20% auprès des artisans et commerçants, 80% chez les électeurs de Jean-Marie Le Pen de 2007 et 87% auprès des sympathisants FN.

Les autres candidats testés sont : Jean-Luc Mélenchon qui accroît son emprise à la gauche de la gauche (6% contre 3% pour Olivier Besancenot), Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout La République (2%) susceptible de concurrencer Dominique de Villepin sur le créneau de la droite gaulliste et Nathalie Arthaud (1%), la candidate de Lutte Ouvrière.

Sondage réalisé auprès d’un échantillon de 1 001 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, du 20 au 22 avril 2010.Dans cette optique, www.election-presidentielle.fr vous proposera au cours de prochaine semaine un passage en revue des principaux candidats potentiels.

Yves-Marie Cann  (63 Posts)

Fondateur et animateur du site. Directeur des études politiques chez Elabe, cabinet d'études et de conseil indépendant. Auparavant directeur-adjoint du Pôle Opinion-Corporate de l'Institut CSA, après sept années passées au Département Opinion et Stratégies d'entreprise de l'Ifop. Les articles publiés ici n'engagent que leur auteur.


Catégories: 2012, Sondages, Sondages · Tags: , , ,

2 Responses to "Le rapport de force politique à deux ans de l’élection présidentielle de 2012"

  1. marie dit :

    votez Joly !!!!!!! derrière ces allures de « verte », eva joly est une vrai candidate sans langue de bois avec des idées et du cran. votez pour elle. merci
    plus jamais de présidentielle 2002 s’il vous plait.
    sortir manifester dans la rue, sans jamais aller voter est aussi irresponsable que suicidaire pour l’avenir de notre pays, prenez vos droits a bras le corps et aller VOTER !!!!
    nicolas bonaparte ne nous aura pas

  2. Antoine G dit :

    Ce sondage pourrait présenter une lacune. Le Bloc Identitaire présentera un candidat (Arnaud Gouillon). Compte tenu de la donne identitaire, et de la progression de ces idées, nouvelles sur l’échiquier politique, ne pourriez-vous l’ajouter dans l’éventualité d’un sondage ultérieur? Quand bien même les Identitaires obtiendraient 0,1% de voix s’ils arrivent aux 500 signatures, la mouvance qu’ils incarnent est sans rapport à leur nombre actuel. D’où cette suggestion.