Articles

élection présidentielle 2017 » Revue du web » Revue de web du 3 au 9 juin 2006

Revue de web du 3 au 9 juin 2006

Les prises de positions de Ségolène Royal en matière d’insécurité et de délinquance ont suscité de nombreux articles cette semaine. Autres faits marquants : l’adoptation du projet et l’afflux de nouveaux adhérents au Parti socialiste, l’incapacité des Verts à désigner leur candidat à l’élection présidentielle et la dernière candidature d’Arlette Laguiller en 2007.

Voici les principaux articles relatifs à l’élection présidentielle publiés sur Internet cette semaine.


ANALYSES

Le Pen : «Il fait « bugger » le système» (Libération – 8 juin 2006)
Pour Dominique Reynié, professeur à Sciences-Po, le climat politique français actuel sert le leader d’extrême droite.

Sécurité : comment Nicolas Sarkozy s’est fait piller ses idées (Le Figaro – 8 juin 2006)
Les propositions de Ségolène Royal pour lutter contre la délinquance des mineurs auront donc replacé la sécurité au coeur de la campagne présidentielle

Où va le Parti socialiste ? (Politis – 8 juin 2006)
Les déclarations fracassantes de Ségolène Royal, l’arrivée de 75 000 nouveaux adhérents, les critiques sur le projet que devait finaliser mardi la direction socialiste, son mode d’élaboration jugé peu démocratique et le débat feutré sur les alliances interrogent l’identité du PS.

Malgré la diffusion de leurs idées, les Verts peinent à s’imposer (Le Monde – 7 juin 2006)
Qu’arrive-t-il aux Verts ? On les savait brouillons, procéduriers, parfois incompréhensibles

La stratégie sociale sécuritaire (France culture – 6 juin 2006)
8h30 : La chronique d’Olivier Duhamel

Royal-Sarkozy : Le défi sécuritaire (L’Express- 6 juin 2006)
Nicolas Sarkozy sur la défensive, Ségolène Royal à contre-pied. Premier face-à-face entre les deux favoris de la présidentielle sur un dossier de fond

UMP : y-a-t-il un risque de division avant la présidentielle ? (BFM – 6 juin 2006)
Les Grands débats du Mardi – 11h-12h : Avec François Miquet-Marty, Directeur des études politiques à l’institut de sondages LH 2.

Ségolène Royal : La briseuse de tabous (RFI – 6 juin 2006)
Ségolène c’est plus fort que toi… C’est un peu ce que doivent se dire les adversaires socialistes de celle qui se balade en tête des sondages.

Le PS toujours piégé par la sécurité (Libération – 6 juin 2006)
Malgré le virage de Villepinte sous Jospin, le parti peine à parler d’une voix claire et ferme.

Sarkozy, Royal ou l’après-Mai 68 (La Croix / Carte de presse – 5-6 juin 2006)
Une fois encore, ceux que l’on appelle les éléphants du PS se trompent et démontrent combien ils sont loin des réalités et englués dans leurs querelles tactiques.

Ségolène royal creuse l’écart dans les sondages (Libération – 6 juin 2006)
Selon l’enquête LH2 pour «Libération», 62 % des sympathisants de gauche estiment qu’elle est, de loin, la meilleure candidate socialiste pour 2007.

Ségolène Royal va continuer d’accélérer (Libération – 5 juin 2006)
Revenant sur son discours musclé de la semaine passée à Bondy, son entourage récuse le «coup politique».


COMMENTAIRES

La droite a donc raison… (Valeurs Actuelles – 9 juin 2006)
La droite a raison, puisque Ségolène Royal le dit : priorité au traitement de la violence et des 35 heures.

Le bloc-note : le ségolisme, ses limites (Le Figaro – 9 juin 2006)
Panique chez les apparatchiks. La glasnost, qui a libéré la parole à droite, ébranle la gauche à son tour.

La sécurité, “ça n’est pas que pour la droite” (Valeurs Actuelles – 9 juin 2006)
Vous l’avez remarqué : quand Mme Royal veut faire la morale au gouvernement, sur l’affaire Clearstream par exemple, ou lancer des propositions qui risquent d’émouvoir les présidentiables du PS, elle s’habille de blanc…

Bad Godesberg à la française, par Jacques Julliard (Le Nouvel Observateur – 8 juin 2006)
Ou comment, par petites touches, de la sécurité aux 35 heures, Ségolène est en train d’engager cet aggiornamento socialiste que tant de gens, à gauche, réclament à cor et à cri

Le peuple et la confiance (L’Express – 8 juin 2006)
Elle fut, d’abord, regardée avec condescendance: que venait-elle faire dans la bataille élyséenne des grands mâles de la politique?

Le choc Ségolène, par Jean Daniel (Le Nouvel Observateur – 8 juin 2006)
L’insolite et savoureuse émergence de Mme Ségolène Royal sur la scène montre à quel point la politique intérieure nous ennuyait jusque-là.

Le militaire et le sociologue (Politis – 8 juin 2006)
C’est bien connu : quand la maison brûle, on appelle les pompiers, pas l’architecte.

A nos lecteurs, par Franz-Olivier Giesbert (Le Point – 8 juin 2006)
Il vaut mieux être de gauche. C’est plus sûr et plus tranquille : on peut tout dire sans se faire traiter aussitôt de cryptofasciste (…).

Le pavé de Bondy (Politis – 8 juin 2006)
Ségolène Royal change de braquet. Et ça « turbule » dur dans le landerneau socialiste.

Casino Royal (Le Figaro – 7 juin 2006)
Poker d’enfer : comme le joueur qui double la mise sur la table du casino, Ségolène Royal a mis le feu à la partie où se dispute l’investiture socialiste.

Coup de balai (Libération – 6 juin 2006)
Ses détracteurs lui reprochaient son manque de programme, elle en est à son deuxième coup de balai sur les tables de loi socialistes.

Un putsch (Libération – 6 juin 2006)
De ce que ratiocina Ségolène Royal (1) à propos de sécurité, on n’a pas fini de disputer, mais quelque chose s’est dit là qui laissera une trace.

Le Royal révélateur (Le Figaro – 3 juin 2006)
Elle a osé ! Ségolène Royal a osé dire que l’insécurité était, avec le chômage, la principale cause de « souffrance sociale » et qu’il fallait, contre la délinquance, « une politique beaucoup plus ferme ».

Une gauche ferme (Le Monde – 3 juin 2006)
La campagne pour la désignation du candidat socialiste à l’élection présidentielle a vraiment démarré.

Et aussi les revues de presse (Nouvel Obs.com) avec les commentaires de la presse du jeudi 8 juin sur Le projet PS pour 2007, du mercredi 7 juin sur Ségolène Royal et le PS et sur Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy, du mardi 6 juin sur Ségolène Royal, la sécurité et les 35H et du samedi 3 juin sur Ségolène Royal.


FAITS DE CAMPAGNE

Quand le ministre se dit «dépassé sur sa droite» par Ségolène Royal (Libération – 9 juin 2006)
Sarkozy ironise après les récentes positions de la candidate à la candidature PS.

Segolène acclamée dans l’Essonne (Le Figaro – 8 juin 2006)
Ségolène Royal s’est offert hier une plongée dans le monde de ses supporters.

M. Le Pen avance à reculons sur une alliance des droites extrêmes (Le Monde – 8 juin 2006)
Jean-Marie Le Pen ne paraît pas pressé d’organiser l’union patriotique proposée officiellement le 1er mai, à tous les nationaux et souverainistes de droite et d’extrême droite pour les élections présidentielle et législatives.

Le Pen la ferme, le FN engrange (Libération – 8 juin 2006)
Sécurité, immigration : le leader frontiste jubile et se fait discret, convaincu que les thèmes adoptés par ses adversaires le servent.

Comment Ségolène a bousculé la gauche (Le Nouvel Observateur – 8 juin 2006)
En deux étapes et deux jours de folie, la candidate favorite des Français a tout osé et tout risqué. Non sans improvisation…

La correction de Hollande (Le Nouvel Observateur – 8 juin 2006)
Au coeur de la crise, il a tangué. Avant de se démarquer de sa compagne. Pour mieux la protéger..

Ségolène, au centre du jeu socialiste (Libération – 7 juin 2006)
Hier soir, le débat sur le projet du PS s’est cristallisé sur ses propos.

Au PS, les anti-Royal passent à l’attaque (Le Figaro – 7 juin 2006)
Les amis de Lionel Jospin sont les plus virulents contre la présidente de Poitou-Charentes.

Lutte finale pour Arlette (Libération – 5 juin 2006)
A la fête de Lutte ouvrière, la porte-parole historique a confirmé hier sa candidature pour 2007. La sixième et dernière.

L’«effet Ségo» n’inquiète pas les sarkozystes (Le Figaro – 3 juin 2006)
Les proches de Sarkozy opposent la «posture» et la «conviction».

Royal se réjouit d’un «débat fracassant» (Le Figaro – 3 juin 2006)
En visite dans le Nord, la candidate à l’investiture socialiste a constaté avec plaisir que ses thèses sur la sécurité étaient validées par les militants.

La candidate qui choque à sa gauche (Libération – 3 juin 2006)
Des Verts à la LCR en passant par le PCF, concert de réprobations après le discours de Bondy.

Investiture des Verts pour 2007: l’introuvable sortie par le haut (Libération – 3 juin 2006)
Le résultat d’un nouveau décompte est reporté à mardi.


PROJETS, IDEES

Un programme particulièrement coûteux pour les finances publiques (Le Figaro – 8 juin 2006)
La renationalisation d’EDF pourrait à elle seule représenter une dépense de 12 milliards d’euros.

Le PS clôt son projet mais pas ses querelles (Le Figaro – 8 juin 2006)
Même s’ils assurent vouloir se conformer au programme du parti, les présidentiables n’ont pas renoncé à se faire entendre.

Le projet socialiste et Ségolène Royal (RTL /Le Fait Politique – 8 juin 2006)
Le bureau national du PS a donc adopté, à la quasi-unanimité, un projet de gouvernement (…)

Aux sources du royalisme (Le Nouvel Observateur – 8 juin 2006)
L’autorité, loin d’être une vieillerie du passé, est pour elle une notion « profondément moderne »

Consensus à l’arraché sur le projet du PS (Le Monde – 7 juin 2006)
L’accord a été scellé à 1h35 du matin, mercredi 7 juin (…)

Un projet socialiste (Le Monde – 7 juin 2006)
Finalement, et en dépit des pronostics alarmistes, la bataille des éléphants n’a fait aucun mort au Parti socialiste.

Education, fiscalité, emploi, sécurité, institutions : les principales mesures du projet socialiste (Le Monde – 7 juin 2006)
Sous le titre « Réussir ensemble le changement », le projet du PS a été adopté mercredi 7 juin par ses dirigeants.

A l’écrit, Royal peut mieux faire (Libération – 7 juin 2006)
Son premier «document de travail» n’est qu’une compilation de travaux de chercheurs.

Juste une mise au point (L’Express – 6 juin 2006)
La présidente de la région Poitou-Charentes a tenu à modérer ses propos fracassants sur les 35 heures en rappelant les bienfaits de « cette conquête sociale de première importance ».

Ségolène Royal : les « plus fragiles » ont souffert des 35 heures (Le Monde – 5 juin 2006)
Le deuxième chapitre du livre « interactif » de Ségolène Royal, rendu public sur son site de campagne Désirs d’avenir, est une nouvelle petite bombe.

Une « reprise en main lourde » de l’économie (Le Monde – 4 juin 2006)
Qui dira aux socialistes français que nous sommes en guerre économique ? Que notre croissance s’effondre ?


DISCOURS, TRIBUNES, INTERVIEWS

A vous de juger : François Hollande (France 2 – 8 juin 2006)
François Hollande vient dévoiler le programme du Parti Socialiste pour 2007.

L’Invité de RTL : Ségolène Royal (RTL – 7 juin 2006)
Le président du Front national était l’invité de RTL mardi matin. Jean-Marie Le Pen a souligné « l’assaut de démagogie entre Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal » (…).

Le « 12-15″ d’Hedwige Chevrillon : Arlette Laguiller (BFM – 7 juin 2006)
13h00 : Arlette Laguiller, Porte parole de lutte ouvrière et candidate à l’élection présidentielle/em>

L’invité de France Info : Yves Cochet (France Info – 6 juin 2006)
La direction des Verts a entendu ce matin Yves Cochet et Dominique Voynet pour tenter de dénouer l’imbroglio qui a marqué le second tour des primaires destinées à les départager en vue de la présidentielle de 2007.

L’Invité de RTL : Jean-Marie Le Pen (RTL – 6 juin 2006)
Le président du Front national était l’invité de RTL mardi matin. Jean-Marie Le Pen a souligné « l’assaut de démagogie entre Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal » (…).

L’invité de Jean-Pierre Elkabbach : Olivier Besancenot (Europe 1 – 6 juin 2006)
A défaut de distribuer le courrier, Olivier Besancenot fait passer des messages ce matin sur Europe 1

Jean-Marie Le Pen brocarde Sarkozy et Royal (TF1 / LCI – 6 juin 2006)
Pour aller plus loin – « Sarkozy court après Le Pen, Royal court après Sarkozy », a-t-il ironisé. Quant aux électeurs, estime-t-il, « ils se disent que c’est Le Pen qui avait raison ».

Jack Lang : «La fantasia des ego bat son plein!» (Libération – 5 juin 2006)
A la veille d’un bureau national du parti socialiste, l’ancien ministre répond aux questions de Libération sur la préparation du projet du PS pour 2007 et sur les récentes déclarations de Ségolène Royal.

Invité du matin : Arlette Laguiller (RFI – 5 juin 2006)
«L’insécurité aujourd’hui, c’est une insécurité sociale, et de là découle un certain nombre d’actes de délinquance»

Question ouverte avec Jack Lang (France 2 – 2 juin 2006)
Jack Lang : candidat déclaré à la candidature du PS pour 2007

Enquêtes en ligne

François Kraus  (195 Posts)

Chef de groupe au Département Opinion et Stratégies d’entreprise chez Ifop. Ancien élève de la Sorbonne (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et de l’I.E.P. de Paris (Ecole doctorale), il a reçu le prix de la Fondation Jean Jaurès 2001 et a participé au groupe histoire de la revue Esprit. Il a collaboré à Expression-publique.


Catégories: Revue du web

Comments are closed.