Articles

élection présidentielle 2017 » 2012, Analyses & chroniques, Chroniques » Journal de Campagne – 7 : Accélération

Journal de Campagne – 7 : Accélération

CourbeLes vacances politiques sont bel et bien terminées. La campagne s’accélère et fournit à chaque jour son petit rebondissement. Retour sur dix jours animés.

Il y a eu d’abord l’annonce des mesures pour réduire le déficit et l’incroyable cannibalisation d’un plan par deux petites mesurettes. « Du Soda, pour notre AAA », et « moins de Disney pour sauver notre budget » ont occulté pas mal de décisions prises et notamment la mesure qui pouvait rectifier le sentiment d’injustice du début du quinquennat, c’est-à-dire la taxation des plus-values réalisées sur la vente des résidences secondaires. La communication n’est pas une science exacte mais là… C’est d’autant plus surprenant que la mesure Soda aurait pu avoir un meilleur accueil, par exemple chez les mères de famille, si elle avait été présentée dans un plan de « santé publique ». Au lieu de cela, on a pris le risque de gadgétiser l’ensemble du plan qui avait pourtant quelques mérites et de porter atteinte à sa crédibilité. (Tout çà pour revenir sur la mesure huit jours après, pile au moment ou j’écris ces lignes pour «rattraper» J.-P. Raffarin).

La Rochelle. Quand on regardait les images de l’Université d’été et en n’étant pas militant socialiste, se dégageait quand même l’idée que François Hollande virait en tête au moment d‘entamer la dernière -longue-ligne droite. Meilleure séquence médiatique avec la reprise en boucle tout le week-end du «sketch» sur les riches, avantage sur l’art oratoire, la première secrétaire paraissait à la peine.

La Rochelle – suite. Même en l’absence d’un débat très dense sur les propositions, même avec de profondes rivalités de personnes, on n’a pas assisté non plus au remake de Rennes ou de Reims. Si cela ne s’aggrave pas, on peut imaginer que les réconciliations seront faciles, plus faciles peut-être qu’en 2006 au PS. C’est pour cela que l’attaque de l’UMP « sur la violence démentielle » sonnait un peu décalée…et surtout risquée à quelques jours d‘une Université d‘été de l’UMP qui ne s‘annonce pas non plus comme un grand moment de franche camaraderie. En campagne il faut se méfier des boomerangs.

Marseille. Dès le lundi Aubry trouvait une bonne contre-attaque, avec son déplacement «surprise» à Marseille, pour précéder Claude Guéant. Attaquer l’adversaire sur son terrain, opération toujours porteuse pour les militants. On se disait que la primaire n’était pas encore gagnée pour Hollande et que décidément Aubry avait du sens politique. Patatras, le lendemain tête à queue. Après s’être présentée pendant toutes ces semaines comme l’amie de DSK, la phrase prononcée sur Canal « Je pense la même chose que beaucoup de femmes sur l’attitude de Dominique Strauss-Kahn vis-à-vis des femmes » apparait comme un changement tactique, et un manque de constance voire de franchise. C’est donc sans surprise après ces évènements que François Hollande semble accentuer son avance. Pour autant la route est encore longue et le Corrézien doit se méfier de l‘excès de confiance et de facilité. Jeudi , lors de son meeting des Hauts de Seine, on se disait qu’il surjouait un peu le mitterrandisme oratoire, abusait des petites phrases , et prenait le risque de renouer avec son image « politicienne » dont il a tout fait pour se débarrasser au cours de ces derniers mois.

Clip : un petit mot sur le clip de campagne de Hollande. Réussi pour certains, anxiogène pour les autres. Sans doute un peu des deux, mais la cible ne l’oublions pas est aujourd’hui l’électorat des primaires. Hollande sait comme Aubry que l’enjeu pour gagner la primaire est donc d’abord et toujours d’apparaitre comme «le meilleur opposant» à Nicolas Sarkozy, celui qui peut conduire le Parti à la victoire et il sait que dans les dernières études le différentiel de score entre Aubry et lui face à Sarkozy n‘est pas immense (27/26 dans la dernière étude CSA). Sur cette seule grille de lecture, on peut juger le clip pas très original mais assez efficace.

Bernard SANANES

Le weblog de Bernard Sananès : http://bensan.typepad.com/

Bernard Sananès  (7 Posts)

Président de l'Institut CSA (Etudes et Sondages). Diplômé de l’I.E.P d’Aix-en-Provence et de l’I.P.J., il débute comme journaliste avant de devenir chargé de communication d’un groupe parlementaire. Entré à EURO RSCG Public en 1991, il en a pris la tête en avril 2006. Il tient un blog, le Weblog de Bernard Sananès.


Catégories: 2012, Analyses & chroniques, Chroniques · Tags: , , , , , , , ,

Comments are closed.