Articles

élection présidentielle 2017 » 2012, Analyses & chroniques, Analyses & chroniques, Chroniques » Petite Chronique d’Une Election 26 – Plaques Tectoniques

Petite Chronique d’Une Election 26 – Plaques Tectoniques

L’année 2011 aura été riche en événements marquants pour la campagne présidentielle : affaire DSK avec l’ensemble de ses rebondissements, suites et conséquences, grande première des primaires socialistes caractérisée par un indéniable succès populaire, crises de la dette et de l’euro permettant à Nicolas Sarkozy d’asseoir sa stature présidentielle et internationale, apparition du thème de l’union nationale dans un contexte économique très difficile…

Et pourtant, malgré tout cela, en cette fin d’année, les positions sont quasiment les mêmes qu’il y a plusieurs mois : le Président en exercice est toujours très impopulaire malgré quelques très brèves éclaircies, les nombreux challengers, de Marine Le Pen à François Bayrou, ne paraissent pas en mesure de franchir l’obstacle du premier tour, et enfin le candidat socialiste – avec simplement une évolution de casting, François Hollande remplaçant Dominique Strauss Kahn – devance très largement Nicolas Sarkozy au second tour dans tous les sondages.  Tout ça pour ça serait-on tenté de dire !

Mais, car il y a un mais, l’ensemble des mouvements et soubresauts de la campagne en 2011, sont sans doute semblables à ces mouvements de plaques tectoniques : invisibles à l’œil nu, quasiment indétectables, ils œuvrent souterrainement et silencieusement, dans les profondeurs de l’inconscient des électeurs, pour surgir au moment fatidique, c’est à dire à l’instant de la prise de décision finale quant au choix du futur président.

La plaque « affaires aux PS » vient rencontrer la plaque « pouvoir d’achat en berne », qui elle même chevauche celle de « la préférence nationale », qui est entrée en collision avec celle de « du gouvernement d’union », et si rien ne semble se passer en surface, un jour, le point de rupture est atteint et de cette confrontation surgit un nom, celui de la personnalité pour laquelle on votera. L’accumulation des fractures, fissures, ruptures, n’est donc pas sans conséquence, elle est comme un fleuve lent mais puissant qui travaille inlassablement, car si l’électeur vit de plus en plus dans le présent des choix il reste un être doté de mémoire.

PS Bonnes fêtes à tous.

(image : © MICKAEL ROBIN/EUROPE 1)

Chem Assayag  (121 Posts)

Chem Assayag est notamment blogueur et écrivain. Il collabore au site Election Présidentielle depuis l’élection de 2007. Il est l’auteur de nombreux articles sur Agoravox, Rue 89, ou Mediapart. Il est le fondateur avec Nicolas Quint du site Neotopia qui aborde les questions économiques et sociales.


Catégories: 2012, Analyses & chroniques, Analyses & chroniques, Chroniques · Tags: , , ,

Comments are closed.