Articles

élection présidentielle 2017 » Livres, News » Présidentiables : tous à vos plumes !

Présidentiables : tous à vos plumes !

Le livre de Nicolas SarkozyA l’occasion de la sortie de « Témoignage » de Nicolas Sarkozy (un siteinternet dédié à l’événement a même été créé), et pour ceux qui ne peuvent pas attendre la rentrée littéraire voici une sélection non exhaustive d’ouvrages écrits par les nombreux candidats ou prétendants à la candidature pour l’élection présidentielle de 2007.

Vous les avez déjà lus ? Donnez-nous votre avis!

 

Le livre de François Hollande Devoirs de vérité, François Hollande
Le livre de Philippe de Villiers Les mosquées de Roissy, Philippe de Villiers
Le livre de Jack Lang Vaincre le Chômage, Jack lang
Le livre de Corinne lepage Et si c’était elle ?, Corinne Lepage
Le livre de Yves Cochet Pétrole apocalypse, Yves Cochet
Le livre de Christiane Taubira L’esclavage expliqué à ma fille, Christiane Taubira
Le livre de Lionel Jospin Le monde comme je le vois, Lionel Jospin
Le livre d'Arlette Laguiller Mon communisme, Arlette laguiller
Le livre d'Olivier Besancenot Révolution! 100 mots pour changer le monde, Olivier Besancenot
Le livre de Fraçois Bayrou Relève, François Bayrou
Le livre de Laurent Fabius Cela commence par une ballade, Laurent Fabius

Plus d’infos sur le livre de Nicolas Sarkozy :

Sarkozy revisite sa relation avec Chirac (Le Figaro – 17 juillet 2006)

« Témoignage », de Nicolas Sarkozy, en librairie (Le Monde – 17 juillet 2006)

«Lui c’est lui, et moi c’est moi» (Le Figaro – 17 juillet 2006)

Le président de l’UMP cultive sa droite tout en soignant sa gauche (Le Figaro – 17 juillet 2006)

[tags]Nicolas Sarkozy, François Hollande, Philippe de Villiers, Jack lang, Corinne Lepage, Yves Cochet, Christiane Taubira, Lionel Jospin, Arlette Laguiller, Olivier Besancenot, François Bayrou, Laurent Fabius[/tags]

Yves-Marie Cann  (195 Posts)


Catégories: Livres, News

3 Responses to "Présidentiables : tous à vos plumes !"

  1. alexis dit :

    La politique a besoin d’un nouveau souffle : nouveaux partis (propres), nouvelles têtes et surtout le courage et le dialogue de mettre sur pied une économie viable pour notre santé et pour les ressources naturelles… Les vieux partis UMP ou PS ont eu leur mérite, mais ils n’ont pas pris le tournant du 21e siècle. Et la France est un pays qui aspire à renaître.

    C’est pourquoi j’espère que les français réfélchiront à deux fois avant de donner leur voix à ceux qui sont au pouvoir depuis 30 ans et qui nous ont conduit là où nous en sommes… Pour quelle raison, subitement, PS ouUMP pourrait faire ce qu’ils n’ont jamais pu entreprendre?…

    Pour ma part, j’ai trouvé une offre politique crédible, viable économiquement dans la Candidature de Corinne LEPAGE et de son parti CAP21…
    J’invite à lire son livre « Et si c’était elle? » qui montre comment elle réfléchit, pose les problèmes et cherches les solutions… un livre qui montre aussi comment tournent les services de l’Etat et le monde politique qu’elle a cotoyé quand elle était ministre de Juppé (95-97)

    Je trouve un renouveau profond et rafraîchissant chez Corinne LEPAGE, une vision qui redonne envie de politique…

    Alexis

  2. gilles dit :

    PRESIDENTIELLES 2007 L’ECHEC ANNONCE DU PS et de L’UMP La dernière intervention de François HOLLANDE, qui d’avance rend responsable Jean-Pierre CHEVENEMENT de l’échec prévisible de la gauche aux futures élections présidentielles de 2007 comme en 2002, marque en fait une prise de conscience des réalités du poids électoral réel de son parti. Contrairement aux résultats encourageants des sondages qui d’une semaine à l’autre donnent gagnant Ségolène ROYAL ou Nicolas Sarkozy, la direction du PS sait que son poids relatif réel n’atteindra jamais 20 points au premier tour des élections. L’incapacité de cette direction à prendre en compte la volonté populaire qui s’est exprimée lors du dernier référendum sur l’Europe est la raison principale de son futur échec., Entaché par ailleurs par l’idée qu’un aménagement de ce texte pourrait être proposé aux seuls députés contournant ainsi l’avis du peuple crée un doute réel auprès de nombreux électeurs de Gauche qui pour 63% de Français ne font confiance ni à la Gauche ni à la Droite pour conduire seuls la destinée du pays en 2007. La direction actuelle du PS composée d’énarques et d’universitaires qui sont de plus en plus éloignés des préoccupations du monde ouvrier, ne peut comprendre les attentes du monde populaire au quel il n’appartient plus depuis au moins une ou deux générations . Son entêtement sur les thèses libérales admises depuis dix ans par tous les partis sociaux démocrates Européens crée les conditions d’un véritable fossé avec son électorat traditionnel. Sa prise de conscience TARDIVE et tactique de la nécessité d’une lutte FRONTALE contre le Capitalisme BOURSIER des grandes multi Nationales relègue cette direction à la traîne non seulement des 20% de l’électorat de Laurent FABIUS mais lui interdira toute alliance de programme avec les autres composantes de la gauche. Les différents conseillers de la direction en sont à faire les comptes, non ceux déversés par la presse qui manipule l’opinion étant souvent elle-même manipulée mais en prenant conscience des réalités qui s’appuient sur les résultats des votes précédents. L’annonce de la candidature de Jean-Pierre CHEVENEMENT devient incontournable, eu égard à son positionnement depuis son entrée dans la vie Politique Française. Son poids relatif de plus de 5% de l’électorat s’augmentera d’une grande partie des électeurs habituels du PS, qui eux n’appartiennent pas au parti. Il sera le seul à pouvoir faire des alliances programmatiques avec les autres composantes de la gauche (LCR,LO VERTS ou COMMUNISTES) ce qui créera la dynamique fatale au parti socialiste. Le seul choix possible serait d’élaborer un programme de gauche que seul Laurent FABIUS est de nature à porter mais qui contraindra la Direction à renier la quasi-totalité de ses positions communes avec les autres partis sociaux démocrates Européens. Les résultats prévisibles de l’UMP ne seront sans doute pas non plus à la hauteur des sondages qui nous sont « administrés » depuis plusieurs mois. Les Français par l’intermédiaire des blogs de plus en plus nombreux ont accès à d’autres approches que celles convenues dans la presse. Pour la première fois sans doute nous n’aurons plus 15 ans de retard sur les USA où le rôle des blogs a été déterminant au cours de la dernière campagne présidentielle. Les résultats des urnes étaient plus proches de ceux des blogs que ceux annoncés et souvent « souhaités » par une presse aux ordres des élites de ce pays. Il sera en effet très difficile au candidat unique de ce parti d’atteindre lui aussi les 20 points indispensables du premier tour. Il suffit d’imaginer la présence de plusieurs candidats de cette famille dans la course pour comprendre que celui qui se voit créditer (SEUL) de 21 points aujourd’hui aura le plus grand mal à réunir plus de 13 à 15 points dans les urnes en 2007. Certains auraient ans doute même intérêt à le voir perdre pour préserver leurs propre avenir politique ? La seule constante dans cette pré campagne est le poids réel du FN qui avec plus de 19 points actuels représentent en fait plus de 22 points en se referant à tous les votes depuis 1984 et l’analyse des sondages qui le minorent toujours depuis. Si les partis traditionnels de gouvernement ne peuvent pour les raisons évoquées ci-dessus dépasser les 15 points nécessaires pour figurer en deuxième ou troisième place, une alliance des gauches sur le nom de Jean-Pierre CHEVENEMENT pourrait créer la surprise ce qui nous éclaire sans doute sur les déclarations alarmistes mais sans doute fondées du premier secrétaire du PS RAPPEL de la note publiée le 5 mai 2006 06.05.2006 5 MAI 2002, PERSPECTIVES MAI 2007 PREMIER TOUR DES ELECTIONS DE 2002 voix % des inscrits % des exprimés Jacques Chirac 5.665.855 13,75 19,88 Jean-Marie Le Pen 4 804 713 11,66 16,86 Lionel Jospin 4 610 113 11,19 16,18 François Bayrou 1 949 170 04,73 06,84 Arlette Laguiller 1 630 045 03,96 05,72 Jean-Pierre Chevènement 1 518 528 03,69 05,33 Noël Mamère 1 495 724 03,63 05,25 Olivier Besancenot 1 210 562 02,94 04,25 Jean Saint-Josse 1 204 689 02,92 04,23 Alain Madelin 1 113 484 02,70 03,91 Robert Hue 960 480 02,33 03,37 Bruno Mégret 667 026 01,62 02,34 Christiane Taubira 660 447 01,60 02,32 Corinne Lepage 535 837 01,30 01,88 Christine Boutin 339 112 00,82 01,19 Daniel Gluckstein 132 686 00,32 00,47 COMMENTAIRES DANS LA PERSPECTIVE DE 2007 UMP 19,88 ; 1,88 ,3,91 ; 1,19 soit 26,87% Dont N SARKOZY 21,87% DUPONT D’AIGNAN 5% Réserve Jean saint Josse 4,23% Candidature unique 31,10% UDF 6,84% FRONT NATIONAL 16,86 et 2,34 soit 19,20% PS seul 16,18% ALLIANCE DES GAUCHES 26,24% Chevènement 5,33 PC 3,37% LCR 4,25% LO 5,72% VERTS 5,25% C TOBIRA 2,32% Cette première analyse ne prend pas en compte le poids de MPF qui représentera plus de 5% et dont les voix proviendront de l’UMP , de l’UDF mais non du FN Ce premier tour comptait plus de 25% d’abstention Il est fort probable que le taux d’abstention soit encore plus réduit qu’au second tour c’est-à-dire à moins de 20% des inscrits. La non désignation de FABIUS comme candidat au PS aura pour conséquence une alliance possible des partis autour de Jean-Pierre CHEVENEMENT et l’élimination du PS au premier tour. Les accords de programme du PS et de l’extrême gauche sont impossibles à ce jour contrairement aux positions prises par François MITTERAND en 1980. La désignation de Laurent FABIUS, sur un nouveau programme de rupture face au capitalisme « boursier » serait de nature à rassembler sur son nom une alliance de plus de 30% d’électeurs et lui garantir le second tour des présidentielles.