Articles

élection présidentielle 2017 » 2012, Analyses, Analyses & chroniques, Analyses & chroniques » Petite Chronique d’Une Election 32 – « La Figure du Duel »

Petite Chronique d’Une Election 32 – « La Figure du Duel »

La structure de l’élection présidentielle sous la Vème République polarise les attentes autour de la construction de la figure du duel : d’une part la personnalisation du scrutin à travers l’élection au suffrage universel direct a créé la mythologie de la rencontre d’un homme et du peuple, reléguant les programmes au second plan pour privilégier les personnalités, tandis que la mécanique des deux tours met en scène l’affrontement entre ces deux personnalités, avec comme paroxysme le traditionnel débat télévisé entre les deux tours.

On voit ainsi, depuis quelques semaines et singulièrement depuis la déclaration officielle de candidature du Président, une focalisation du débat autour de l’affrontement (probable) entre Nicolas Sarkozy et François Hollande au second tour.  Néanmoins ce seul duel ne peut occuper tout l’espace de la campagne et il faut donc trouver d’autres ressorts pour animer celle-ci. Dès lors les médias essayent de recréer, volontairement ou pas d’ailleurs, d’autres oppositions, d’autres combats singuliers, mais qui sont en grande partie des constructions imaginaires. On nous propose donc des duels de premier tour, qui ont surtout pour fonction de capter l’attention de l’électeur à défaut de correspondre à une réalité.

Ainsi en va-t-il du duel opposant Jean Luc Mélenchon à Marine Le Pen qui semble s’installer comme le feuilleton du moment, sur la base de l’hypothèse suivante : ces deux candidats seraient des « populistes », ciblant les mêmes électeurs, et donc occuperaient le même créneau, ce qui les placerait en situation de concurrence directe.

Or cette hypothèse est très largement fausse ; en effet quoi de commun entre l’ancien trotskiste, vieux briscard la politique – il a été ministre dans le gouvernement Jospin, et a occupé un poste de sénateur pendant près de vingt ans -, pour lequel l’appartenance de classe est autrement plus importante que l’origine, et l’héritière du Front National, réellement active en politique seulement depuis une dizaine d’années, pour laquelle la référence à une identité nationale structure tout le discours ? D’ailleurs un sondage récent de l’IFOP indique qu’à peine 1% des électeurs de Jean Marie Le Pen en 2007 seraient prêts à voter Mélenchon en 2012 !

Au delà de leurs indéniables qualités oratoires respectives, qui constituent elles un vrai point commun, ce duel est donc avant tout le produit d’une logique de médiatisation, qui tend à devenir caricaturale comme pendant l’émission «Des Paroles et des actes» sur France 2, plus que celui d’une réelle logique d’affrontement. En effet avec le début de campagne très à droite de Nicolas Sarkozy c’est avec lui que Marine Le Pen est le plus en concurrence aujourd’hui, tandis que Jean-Luc Mélenchon est bien en compétition pour les voix de l’électorat de gauche au sens large.

Si le duel peut être un gage de spectacle il n’est donc pas un gage de rigueur.

Chem Assayag  (121 Posts)

Chem Assayag est notamment blogueur et écrivain. Il collabore au site Election Présidentielle depuis l’élection de 2007. Il est l’auteur de nombreux articles sur Agoravox, Rue 89, ou Mediapart. Il est le fondateur avec Nicolas Quint du site Neotopia qui aborde les questions économiques et sociales.


Catégories: 2012, Analyses, Analyses & chroniques, Analyses & chroniques · Tags: ,

3 Responses to "Petite Chronique d’Une Election 32 – « La Figure du Duel »"

  1. [...] à sa fille, Jean-Marie Le Pen a donc …Sondage Ifop-ParisMatch : Mélenchon en formeEurope1Petite Chronique d'Une Election 32 – « La Figure du Duel »ElectionPrésidentielle.frELECTION PRESIDENTIELLE Passe d'armes entre Marine Le Pen et Jean [...]

  2. [...] à sa fille, Jean-Marie Le Pen a donc …Sondage Ifop-ParisMatch : Mélenchon en formeEurope1Petite Chronique d'Une Election 32 – « La Figure du Duel »ElectionPrésidentielle.frELECTION PRESIDENTIELLE Passe d'armes entre Marine Le Pen et Jean [...]