Articles

élection présidentielle 2017 » 2012, Analyses, Analyses & chroniques, Analyses & chroniques, Sociologie électorale » Nicolas Sarkozy peut-il gagner l’élection présidentielle ?

Nicolas Sarkozy peut-il gagner l’élection présidentielle ?

« La percée de Marine Le Pen relance le second tour« , « La droite y croit à nouveau » : les manchettes successives du  Figaro depuis le premier tour de l’élection présidentielle auront sans doute retenu l’attention des plus informés d’entre vous. En citoyens éclairés, vous n’aurez pas manqué alors de vous étonner à la lecture des premières enquêtes d’intentions de vote plaçant toujours François Hollande grand favoris du second tour avec des scores oscillant entre 53% (BVA) et 56% (Institut CSA).

Tout l’enjeu du second tour pour les deux candidats qualifiés réside dans le report de voix des électeurs ayant apporté leur suffrage à un candidat éliminé au soir du 22 avril et la mobilisation des abstentionnistes. Les stratégies mises en place à cet effet ne sont pas sans provoquer de tensions dans le camp du président sortant tant l’équation à résoudre pour Nicolas Sarkozy semble difficile. Comment récupérer une part significative des électeurs de Marine Le Pen sans effrayer ceux ayant choisi François Bayrou et pourtant tentés de reconduire le chef de l’Etat pour un second mandat ?

Aux modèles économiques sortis d’on ne sait vraiment où et dont on ne nous avait jamais parlé avant cette élection présidentielle, il est un outil particulièrement utilisé par les instituts de sondage, récemment mis en lumière par une initiative de la Fondation pour l’Innovation Politique : les matrices de reports de voix entre le premier et le second tour. Il s’agit d’un exercice extrêmement simple en pratique,  une simple feuille de calcul suffit. Il s’agit d’étudier différentes hypothèses de comportement des électorats entre le premier et le second tours du scrutin. Par exemple, sur 100 électeurs de Jean-Luc Mélencon au premier tour, combien s’abstiendraient, voteraient pour François Hollande ou pour Nicolas Sarkozy ? Cet excercice est mené pour l’ensemble du corps électoral, y compris les abstentionnistes de premier tour et les personnes ayant voté blanc ou nul.

Pour notre démonstration et tenter de répondre au titre de cet article, j’ai construit une matrice que l’on peut considérer comme idéale pour Nicolas Sarkozy en me basant sur les reports de voix mesurés en 2007 par le CEVIPOF (Centre d’analyse politique de Science Po) grâce à son enquête post-électorale réalisée par l’Ifop auprès d’un échantillon conséquent (4006 personnes). Selon les données issues de cette enquête, 69% des électeurs de Jean-Marie Le Pen au premier tour avaient apporté leur suffrage au candidat soutenu par l’UMP au second tour, 14% avaient voté pour Ségolène Royal, 17% s’étaient abstenus ou avaient voté blanc ou nul. Concernant l’électorat de François Bayrou, une majorité relative (46%) s’était reportée sur Ségolène Royal, 36% lui préférant Nicolas Sarkozy et 18% s’abstenant ou votant blanc ou nul. Enfin, cette enquête démontrait une fois de plus que les abstentionnistes de premier tour ne sont pas à 100% abstentionnistes au second tour, loin de là : 24% avaient voté pour Ségolène Royal, 25% pour Nicolas Sarkozy, 51% restant abstentionniste ou votant blanc ou nul. A contrario, des électeurs de premier tour peuvent, nous venons de le voir, choisir de ne pas voter au second tour en raison d’une offre électorale qui ne leur convient plus.

Sur la base de ces éléments extraits, je le rappelle, d’une élection présidentielle 2007 très favorable à Nicolas Sarkozy puisqu’il était arrivé en tête dès le premier tour (plus de cinq points d’avance sur Ségolène Royal), le rapport de force obtenu pour le second tour 2012 nous donne 49,9% pour François Hollande et 50,1% pour Nicolas Sarkozy (soit moins de 100 000 voix d’écart). Sur le papier, Nicolas Sarkozy peut donc remporter l’élection présidentielle. Une seule condition : obtenir d’aussi bon reports qu’en 2007, notamment auprès de l’électorat de Marine Le Pen.

La partie est loin d’être gagnée mais ces données permettent de mieux comprendre la stratégie de campagne engagée par le président sortant dans la perspective du vote du 6 mai. Sa victoire à l’élection présientielle ne peut être assurée que par un report massif des électeurs Le Pen vers Nicolas sarkozy.

Yves-Marie Cann  (63 Posts)

Fondateur et animateur du site. Directeur des études politiques chez Elabe, cabinet d'études et de conseil indépendant. Auparavant directeur-adjoint du Pôle Opinion-Corporate de l'Institut CSA, après sept années passées au Département Opinion et Stratégies d'entreprise de l'Ifop. Les articles publiés ici n'engagent que leur auteur.


Catégories: 2012, Analyses, Analyses & chroniques, Analyses & chroniques, Sociologie électorale

14 Responses to "Nicolas Sarkozy peut-il gagner l’élection présidentielle ?"

  1. GIL dit :

    voter Hollande c’est ce laisser porter par Bruxelles qui assis sur le bureau ne connaissent rien au terrain voter HOLLANDE? Quel est sont programme à part de contredire des vérités du Président sortant pour revenir voir les têtes d’Aubry qui avec ces 35H nous a mis en faillite productive c’est super de travailler moins quand t’as pas rond en poche tu fais quoi de tes vacances? Jospin le socialiste malheureux qui se réfugie au US pour enseigner le droit, de mon point de vue, vu ces idées il aurait mieux fallu enseigner en Russie. Quel looser!
    Joly « les Vert » j’aurai préférer Hulot mais OUPS c’est l’ancienne juge d’ELF-aquitaine » , l’écologie elle l’a connait comme moi je connais le Pape puis son accent émanent de je ne sais quel pays qu’elle y retourne on lui a rien demander mais il a fallu corrompre et miracle présidente des « Verts » PISTONNE PAR QUI? JOSPIN. Valait mieux pour lui avec ces ventes illicites d’armes toujours en collaboration avec le fils Mitterand acquitté? Qui le sait personne. Continuons sur du concret des chiffres , la réalité cad SARKOZY mes respects MONSIEUR LE PRESIDENT

    1. ADevarnier dit :

      On peut bien parler de l’accent de certain(e)s quand on ne sait pas écrire une phrase sans faute(s) de grammaire…

      A bon entendeur…

  2. sfreddanny dit :

    et « Maillot »: que veut dire « rater » son mandat ? Encore une fois: je ne suis pas de droite mais là vraiment: toutes ces plaintes contre sarko, toutes ces poupées vaudoux vendues à la fnac (avec la tête de sarko): on a vraiment l’impression d’une énorme blague ?

  3. sfreddanny dit :

    Franchement: comment peut on croire autant de demago. dans le si beau phrasé de M Hollande ? Le qi a t il baissé à ce point dans ce pays ? Il faut vraiment faire evoluer la France . Bien que n’étant pas supporter officiel de Sarko: c’est pourtant par pure logique que je vais aller voter pour lui demain.

    1. copat dit :

      Hollande n’est peut être pas la panacée, mais au moins il ne méprise pas ses concitoyens . Est il digne de la part d’un président de traiter un autre français de « pauvre con ».? Et ce n’est pas tout, il en a trop fait pendant 5 ans même si je sais reconnaître qu’il y a eu des choses bien ( si peu ! )
      Pour ceux qui veulent continuer pour encore 5 ans bon courage et allez y

  4. MAILLOT dit :

    A la réponse, non et non, il a raté son mandat pendant 5 ans. Les Français ont en marre de souffrir du manque d’argent et de travail. Il n’a rien fait d’intéressant, à part se prendre 3 fois son salaire. Alors bon vent à lui et vive Mr François HOLLANDE.

    1. David dit :

      Et tu crois que tu auras plus d’argent avec Hollande ? tu vas payer plus d’impôts, dans 2 ans ça sera la gueule de bois et les électeurs du Front National seront remontés comme des toupies pour les Municipales de 2014 car Sarko aura disparu de la vie politique et le centre de gravité à droit se sera malheureusement déplacé sur les extrêmes…

      1. Bouyoux dit :

        En même temps, à voir le racolage plus qu’actif qui s’est fait à l’UMP ces derniers jours, je crois malheureusement que même s’il ne disparaît pas de la vie politique, le centre gravité de la droite est déjà bien entaché d’extrémisme bleu marine…

  5. efournier dit :

    Comment peut-on voter Hollande quand on est FN, par dépit, ce n’est pas raisonnable dans la situation actuelle.
    Pour amour de son pays on ne doit pas voter Hollande
    Voir mon commentaire sur mon blog: http://efournier.blog.free.fr

  6. Poal A GraT dit :

    Si les francais etaient un peu plus eduques la question ne se poserait pas, il suffit de regarder la video suivante, pleine d’humour mais tellement vraie : http://www.youtube.com/watch?v=LdvfNKhmZ_g
    a transferer d’urgence avant l election

  7. Pour savoir à l’avance le pourcentage que chacun des deux candidates aura, allez voter sur http://www.webcitoyen2012.fr/ et inviter vos amis à y aller aussi, plus il y a du monde, plus le % est réaliste.

  8. mareschal dit :

    J’entendais François Hollande parler des riches ce matin, toujours en les dénigrant.Mais de quel côté se situe -t-il? Des pauvres peut-être???? Non, mais on croit rêver!!! Il faut qu’il assume le fait d’en faire partie!
    D’autre part, je l’entendais parler des impôts. Mais comment des politiques peuvent-ils comprendre ce que c’est que de payer des impôts?; Ils en sont exonérés!!! Il est bien temps qu’ils soient mieux payés, mais qu’ils paient des impôts sur le revenu, qu’ils se rendent compte enfin de ce que c’est!!!!!!
    Troisième chose, il descend en flèche la réussite, mais sortant de l’ENA? il fait donc parti de l’élite française non???????
    Vraiment, ils nous prennent pour des idiots…

    1. Nous voilà ! dit :

      Quel joli nom vous avez là…

  9. C Assayag dit :

    Le report massif des voix de Marine Le Pen est une condition nécessaire mais PAS suffisante. Il s’agit sans doute de la seule stratégie « gagnante » possible pour Nicolas Sarkozy mais elle reste très compliquée.