Articles

élection présidentielle 2017 » 2017, Analyses & chroniques » Petite Chronique d’une élection S03E13 – Le débat pour rien

Petite Chronique d’une élection S03E13 – Le débat pour rien

A trente jours du premier tour certains pensaient que le débat organisé sur TF1 entre les cinq « grands candidats » allait constituer un moment important de la campagne, voire marquer son vrai démarrage. Il n’en a rien été.

Tout d’abord le format choisi était très académique : des candidats s’exprimant l’un après l’autre en réponse aux questions des journalistes, les questions s’apparentant d’ailleurs plutôt à un énoncé d’exercice. « Candidat X, vous avez 5 minutes pour nous parler de la place de la France dans le monde ». Il y a bien eu quelques brefs échanges directs entre candidats, mais de vrai débat il n’y en a pas eu. A l’heure des réseaux sociaux, du « fact checking », et des enjeux participatifs, l’émission semblait surgir d’un espace temps d’un autre siècle.

En outre en multipliant les thèmes à aborder et avec cinq orateurs il était impossible de traiter réellement de sujets pourtant cruciaux. Chaque candidat semblait alors réciter une leçon bien apprise, mais sans grande émotion.

Le contenu lui même a été très prévisible; chaque candidat a semblé se complaire dans le rôle qui lui était préalablement destiné, comme si l’objectif était avant tout de rassurer ses propres troupes et les convaincus, plutôt que d’essayer de conquérir des voix. Les prises de risque ont été minimales, et d’ailleurs on pourra s ‘étonner que le sujet des affaires qui a monopolisé la campagne depuis de longues semaines ait été escamoté, alors que cela pouvait constituer un enjeu fort et un élément de confrontation structurant. Pour filer la métaphore sportive, ne pas prendre de buts semblait plus important que de gagner, et à ce petit jeu là les matchs se soldent souvent par des résultats nuls.

A ce titre on peut penser que ce débat n’aura pas servi à grand chose, malgré de très bonnes audiences, et qu’il n’aura pas permis d’amorcer des dynamiques ou au contraire d’en casser d’autres. Il serait d’ailleurs surprenant que le prochain débat qui se profile, avec cette fois onze candidats, n’aboutisse pas aux mêmes conséquences.

Chem Assayag  (121 Posts)

Chem Assayag est notamment blogueur et écrivain. Il collabore au site Election Présidentielle depuis l’élection de 2007. Il est l’auteur de nombreux articles sur Agoravox, Rue 89, ou Mediapart. Il est le fondateur avec Nicolas Quint du site Neotopia qui aborde les questions économiques et sociales.


Catégories: 2017, Analyses & chroniques

Comments are closed.