Articles

élection présidentielle 2017 » 2017, Analyses & chroniques » Petite Chronique d’une élection S03E14 – Le baiser de la mort et le cadeau empoisonné

Petite Chronique d’une élection S03E14 – Le baiser de la mort et le cadeau empoisonné

On peut se demander quel était l’objectif de Manuel Valls en annonçant qu’il voterait Macron au premier tour de l’élection présidentielle. Il avait déjà indiqué qu’il ne voterait pas pour Benoît Hamon mi-mars et tout le monde avait compris son soutien implicite à Emmanuel Macron. Il n’avait donc pas besoin d’en rajouter.

Sa prise de position dès lors apparaît très étrange. Tout d’abord il va brouiller fortement son image en apparaissant pour de nombreux électeurs de gauche – mais pas seulement – comme un homme politique déloyal et sans parole. Il n’en sortira pas grandi, quoiqu’il arrive.

Si l’objectif était d’aider Emmanuel Macron, c’est raté. Les électeurs « vallsistes » n’attendaient pas ce coup de pouce officiel pour apporter leurs suffrages au leader d’En Marche. En revanche Manuel Valls offre un argument en or aux adversaires de l’ex Ministre de l’Economie : Macron c’est Hollande en plus jeune, la continuité avec un quinquennat largement désavoué par les Français et le retour du PS avec un ripolinage de façade. François Fillon, englué dans les affaires, n’en attendait pas tant et se voit offrir un bol d’oxygène. C’est la principale conséquence de ce soutien avec un impact qui pourrait rendre le duel Macron/Fillon au premier tour beaucoup plus serré que prévu.

Si l’objectif était de rendre la campagne de Benoît Hamon encore plus compliquée, c’est sans doute réussi mais ça ne changera rien sur le fond, et cela va définitivement fracturer le PS, avec pour Valls des dégâts collatéraux élevés.

Dès lors les réelles motivations de Manuel Valls sont bien mystérieuses. Ce qui apparaît comme un cadeau empoisonné pour Macron et le baiser de la mort pour Hamon, laissera en tout cas des traces dans cette campagne et au-delà.

Chem Assayag  (116 Posts)

Chem Assayag est notamment blogueur et écrivain. Il collabore au site Election Présidentielle depuis l’élection de 2007. Il est l’auteur de nombreux articles sur Agoravox, Rue 89, ou Mediapart. Il est le fondateur avec Nicolas Quint du site Neotopia qui aborde les questions économiques et sociales.


Catégories: 2017, Analyses & chroniques

Comments are closed.