Articles

élection présidentielle 2017 » Humour, News » Prix de l’humour politique 2006

Prix de l’humour politique 2006

Le 2 octobre dernier, un jury composé de journalistes proclamait Ségolène Royal lauréate 2006 du Prix Press Club « Humour et Politique » pour avoir lancé : Même quand je ne dis rien, ce la fait du bruit. » Elle succédait ainsi à Nicolas Sarkozy, détenteur du prix 2005, qui avait affirmé le plus sérieusement du monde « Je ne suis candidat à rien ».

Créé en 1988, le prix de l’humour politique est décerné par le Club de l’humour politique et récompense les responsables politiques français ayant prononcé la phrase la plus drôle de l’année, que l’humour ait été volontaire ou non. Interrompu de 1997 à 2002, ce prix est revenu à l’initiative du Press Club de France, rebaptisé Prix Press Club « Humour et Politique », club composé de 16 membres et présidé par Jean Miot, ex-président de l’Agence France Presse (AFP).

Pour ne pas faire de jaloux, nous rappelons ici à titre indicatif les « perdants », nominés pour le prix 2006 :

« Le pétrole est une ressource inépuisable qui va se faire de plus en plus rare. » (Dominique de Villepin)

« Je trouve qu’on a tellement de choses à se mettre dans la tête qu’il est inutile de s’encombrer le cerveau. » (Nelly Olin)

« Je ne suis pas l’Arabe qui cache la forêt. » (Azouz Begag)

« Mes idées n’ont pas pris une ride. » (Arlette Laguiller)

« Mettre une taxe sur des billets d’avion qu’on ne paye jamais, c’est un comble pour un président. » (Odile Saugues)

« Ségolène, elle séduit au loin et irrite au près. » (Jean-Pierre Raffarin)

« J’entends ceux qui manifestent mais j’entends aussi ceux qui ne manifestent pas. » (Dominique de Villepin)

« En France, ce ne sont pas les couilles que l’on coupe mais la tête. » (Nicolas Sarkozy, répondant à Dominique de Villepin qui aurait dit « Nous sommes en 14, c’est la guerre des tranchées, moi j’ai des couilles. »)

« Je suis un des rares ministres chiraco-sarko-villepino compatible. » (François Baroin)

« Le Hamas a voulu faire une croix sur Israël. » (Philippe Douste-Blazy)

« Ils vont s’apercevoir que je suis assez con pour aller jusqu’au bout. » (Dominique de Villepin)

« Docteur Sarko et Doc Gynéco, c’est la com’ et la came. » (Philippe de Villiers)

« Je préfère dire voici mon projet que mon projet c’est Voici. » (Laurent Fabius)

« Je ne parlerai ni des attentats ni des incendies, je ne parlerai que de la Corse qui travaille. » (Ségolène Royal)

« Les coupures de presse sont celles qui cicatrisent le plus vite. » (Patrick Devedjian)

« C’est la première fois qu’un déserteur passe ses troupes en revue. » (Pascal Terrasse, à propos de Lionel Jospin)

« Je ne l’ai pas beaucoup côtoyé à l’Elysée, on peut ne pas prendre le même escalier. » (Bernadette Chirac, à propos de Dominique de Villepin)

« Les gazelles courent plus vite que les éléphants. » (Ségolène Royal)

« Cette année, les corbeaux volent en escadrille. » (Jean-Pierre Chevènement, à propos de l’affaire Clearstream)

Julian Breuil  (34 Posts)


Catégories: Humour, News

Comments are closed.