Articles

élection présidentielle 2017 » Documents » A votre santé Messieurs Dames !

A votre santé Messieurs Dames !

"Bonne année et surtout… bonne santé !" Une petite phrase anodine prononcée à quelques heures d'intervalle par des millions de personnes dans le monde, chaque année. Des mots qui sonnent juste quand ils sont adressés à la famille, à des amis, à des proches en somme. Mais qu'en est-il des voeux qui nous sont adressés traditionnellement par nos responsables politiques de tous horizons ?

A l'heure où la grippe aviaire fait son retour en Europe, pourquoi ne s'interroge-t-on pas davantage sur les positions de nos candidats quant à l'avenir de ce qui se trouve dans notre assiette, et donc de notre santé ? Outre le virus H5N1, c'est d'OGM dont il s'agit ici. Les OGM sont-ils dangereux pour notre santé ? Quels principes de précaution adopter ? Comment financer en toute indépendance la recherche scientifique et diffuser en toute transparence les résultats des études ? Voilà une question à soumettre à nos candidats pour qu'ils exposent leurs solutions et s'engagent à les tenir une fois élus !

Un documentaire datant de 2005 à visionner absolument ! Si la santé est, comme on dit, notre bien le plus précieux, alors espérons que M. Bové et Mme Lepage forment vite une coalition transpolitique au vu de ce reportage !!
Julian Breuil  (34 Posts)


Catégories: Documents

2 Responses to "A votre santé Messieurs Dames !"

  1. Julian Breuil dit :

    Content que ça vous réconcilie avec le journalisme… :)
    Je me demande pour ma part quand nos responsables politiques auront le courage de faire passer une loi imposant un repère visuel clair et net sur les produits alimentaires contenant des OGM…

  2. gaillot dit :

    Merci pour cette info … apocalyptique !
    Et après, nous serions des mauvais citoyens si nous ne votions pas ?
    Qui peut croire, après avoir visionné cette enquête (qui réconcilie avec le journalisme), que les politiques ne nous prennent pas pour des parfaits abrutis.
    « Indignes » de savoir.
    Sans évoquer leur collusion manifeste avec les puissances d’argent.
    Et une forme d’impuissance aussi.
    À contenir la volonté hégémonique des grandes firmes de l’agro-alimentaire.