Articles

élection présidentielle 2017 » En vrac » Petite Chronique d’Une Election – 22

Petite Chronique d’Une Election – 22

Affinités Electives.

Il y a la période des amours, la saison des soldes et la semaine des ralliements. Ainsi nous avons vu de nombreuses personnalités politiques annoncer ces derniers jours quel serait le candidat qu’elles allaient soutenir.

Tout d’abord plusieurs ministres ont affiché leur préférence : Gilles de Robien, seul ministre UDF du gouvernement s’est rallié à Nicolas Sarkozy consommant sa rupture avec son parti d’origine, Jean Louis Borloo, très courtisé, a aussi fait le choix du candidat UMP, tandis François Goulard, Ministre Délégué à la Recherche se distinguait en ralliant François Bayrou alors qu’il est étiqueté UMP. A gauche c’est le soutien de Jacques Delors à Ségolène Royal qui a été remarqué, pendant qu’un collectif de hauts fonctionnaires socialistes baptisé « Les Gracques » appelle à une alliance avec François Bayrou, certains d’entre eux assumant même un vote en faveur du candidat « centriste ».

Devant cette valse des mots doux que penser ? La question principale est celle de l’effet réel de ces ralliements sur l’électorat. En effet au-delà de leurs amis proches le choix d’un Borloo ou d’un de Robien fera-t-il voter une seule personne pour Nicolas Sarkozy ? La photo de famille d’un Delors aux côtés de Ségolène Royal réussira-t-elle à convaincre les réticents de voter pour la candidate socialiste ? En outre nous savons tous que ces soutiens relativement tardifs – on pense en particulier aux Ministres en exercice – sont conditionnés à des tractations en vue de postes dans un futur gouvernement ou de circonscriptions « faciles » lors de prochaines législatives. La logique est simple : je peux te soutenir mais je peux aussi en soutenir un autre, alors que me donnes-tu en échange de mon soutien ?

Ici nos hommes politiques illustrent une conception un peu particulière des « Affinités Électives » rendues célèbres par Goethe, celle de l’intérêt bien compris.

Chem Assayag

Chem Assayag  (121 Posts)

Chem Assayag est notamment blogueur et écrivain. Il collabore au site Election Présidentielle depuis l’élection de 2007. Il est l’auteur de nombreux articles sur Agoravox, Rue 89, ou Mediapart. Il est le fondateur avec Nicolas Quint du site Neotopia qui aborde les questions économiques et sociales.


Catégories: En vrac

4 Responses to "Petite Chronique d’Une Election – 22"

  1. yacouba dit :

    olor je suie le fise de un marabou aux burkina
    qui vien de tresféré des sacréice pour sarko que fo pas il va se dégouré qu’il doit pasé
    alor quil doit fair le sacrefise avec un mouton+une vache avec du cola mes jai tout pris en charge tout le monde souete que sarko soi le president de la frence
    yacouba 00226 76600601

  2. GRESSE dit :

    EH OUI plus l`échéance approche. plus il faut se dépécher de se montrer et faire parler de soi derniers en date mais certainement pas les ultimes les BRACQUES !…

  3. La campagne présidentielle est lancée mais, à vrai dire, elle ne passionne personne car le niveau des débats serait à peine capable de réveiller un élevage de veaux…

    Les problèmes de fonds, comme celui de la corruption, sont totalement impossibles à aborder, car les candidats respectent la célèbre maxime : « Je te tiens, tu me tiens, par la barbichette, le premier qui rira aura une tapette !….. »

    A vrai dire, Bertrand Delanöe est le seul qui soit vraiment capable de rire de cette plaisanterie (pas très fine, je l’avoue…).

    Il y a pourtant des domaines qui intéressent vraiment le public…

    Comme celui des OVNIS…

    Le succès rencontré par le Groupe d’études et d’information des phénomènes aérospatiaux non identifiés, dépendant du CNES, qui met en ligne près de 6000 rapports de Gendarmerie sur ce sujet, mérite d’attirer l’attention des candidats qui seraient bien obligés, pour une fois, d’aborder un problème sérieux…

    A l’étranger, il y a beaucoup moins de frilosité à parler de l’hypothèse exotique, et d’éminents dirigeants politiques, comme Paul Hellyer, ancien ministre canadien de la Défense, n’hésitent pas à aborder le phénomène OVNI :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Hellyer

    http://www.paolaharris.it/Hellyer-frence.htm

    Y aura-t-il un ou plusieurs journalistes pour poser à nos candidats ces questions :

    « Accepteriez-vous de discuter avec un Extraterrestre ?… » et « Êtes-vous prêt à entretenir des relations diplomatiques avec une civilisation extraterrestres ?… »

    Et finalement, connaissant les égos démesurés, et inoxydables, de nos dirigeants, je leur poserais cette question fondamentale : « Pensez-vous qu’il soit possible de trouver un Extraterrestre plus intelligent que votre adversaire politique ?… »

    Jean-Charles DUBOC

  4. yvan dit :

    Le delai de décision pris par Gilles de Robien était en fait destinè à lui donner le temps d’envoyer quelques torpilles en direction de F.Bayrou . Ces torpilles, on les a vu, par exemple, dans ses propositions « in extremis » , synchronisées et contradictoires avec les prises de position de F.B sur l’education nationale .
    Ce monsieur ne serait pas ministre, a ce niveau, si il avait pu prendre une autre direction ! rappelons nous aussi l’ensemble de ses commentaires, alambiqués et hypocrites, depuis le changement de politique à l’UDF.
    Non, la présence d’un tel personnage aux côtés de N.Sarkozy ne fait pas honneur à la candidature de ce dernier .